Séance B-Zen humide à Draveil

Les prévisions de vent sont vraiment peu fiables. Annoncé pour 6-10 mph de Nord-Ouest, finalement je constatais un petit… 0 voire 1 mph de Sud-Est !!!!! La configuration des lieux était peut-être pour quelque chose mais tout de même, c’est la première fois que je me retrouvais avec un tel écart entre la réalité et les prévisions.

20150125_001
la lac était par endroit gelé en surface

Moi qui avait peur devoir batailler avec mon Barresi en 3 plumes (je ne l’équipe jamais des 2 plumes), j’ai bataillé avec le B-Zen. Le vent faible m’a permis de faire quelques 360 en courant et même en marchant ! Cela m’a d’ailleurs donné une petite frayeur. En salle en maîtrise bien les distances mais en extérieur avec des lignes de 37 m et des poussières, on a vite fait de mal estimer la distance qui sépare le CV des obstacles. C’est ainsi que mon B-Zen est resté accroché à un arbre. Dommage je n’ai pas eu le réflexe de prende une photo. Heureusement qu’il n’était pas bien haut perché et en faisant un petit saut je l’ai récupéré. Ca me servira de leçon !

20150125_004
J’ai failli le perdre…

Une séance sportive mais adaptée à la température proche de zéro. D’abord consacré au vol en plané, à grand renfort d’abandon et de reprise de terrain. Perte de terrain surtout ! Je voyais mon piquet orange s’éloigner, s’éloigner et ne plus revenir jusqu’à la prochaine marche de la honte. Puis, à la faveur d’un petit souffle salvateur ou est-ce à cause de l’expérience qui rentre, j’ai réussi à faire voler le B-Zen bien droit (à 90°) par moment en gardant la pression. Donc du pure plaisir….humide ! En effet le givre sur l’herbe se transforma en eau avec la monté de la température et une fois le pantalon bien trempé, il était temps de rentrer.

20150125_003
Le givre sur l’herbe qui se transforme en eau

Juste pour le plaisir….

Festival de Gande-Synthe 2015

Pour la 15e année, la comité des fêtes de Moulin et la ville de Grande-Synthe accueillait les cerf-volistes. Parti de bonne heure avec mon club Cramayailes je suis arrivé le premier au gymnase. 20150117_001 20150117_002

J’étais arrivé un peu en avance, la porte était encore fermée mais heureusement que l’organisateur ne tarda pas à  ouvrir le gymnase. Nous y sommes rentrés nous réchauffer…

20150117_004

20150117_005

20150117_006

… et établir le camp de base:

20150117_009 Les autres pilotes nous rejoignirent peu à peu tandis que Franck préparait l’organisation de la compétition. 20150117_017

20150117_042

20150117_032

20150117_031

20150117_027

20150117_024

20150117_019

20150117_018

Certains étaient déjà en train de réparer la casse: 20150117_037

Après une après-midi à voler, le repas de soir était l’occasion de renforcer les liens entre le microcosme du cerf-volant en salle.

20150117_051

20150117_052

20150117_053

Cette année, deux pilotes venu d’Allemagne étaient présent: Carina et Johannes Ahrends (j’étais à leur festival à Kerpen en 2013)

20150117_055

20150117_054

Après une nuit de sommeil, la journée de dimanche était plus détendue.

De  nouveaux pilotes viennent s’essayer à l’indoor tel Christian:

20150118_008

Comme vous l’avez déjà remarqué sur mon blog: je ne pratique que le 4 lignes. C’est dont avec grand plaisir que je constate une fois de plus que le 4 lignes en salle a vraiment la côte.

Ici Mathieu que je désespère de voir intégrer le club:

20150118_019

Johannes qui essaye mon Revo indoor:

20150118_022

et ici il essaye celui de Pascal, qui est beaucoup plus tendu que le mien, le rendant ainsi différent à piloter. 20150118_026

Mathieu et Johannes improvisant une paire, avec peu de succès malheureusement.

20150118_030

20150118_033

Je dois avouer aussi que le monofil fait également partie de ce que j’aime en salle. Un pilote est venu avec un Hybrid 200 de horwath: magnifique !

20150118_044

Le vol lent de ce type de cerf-volant se rapproche plus de celui d’un planeur que celui d’un cerf-volant. C’est un vol semblable à ce que le Revo indoor peut faire. Tout s’explique….

  20150118_056

Ici entre les mains de Christian

20150118_058

Mais c’est avec son propriétaire que l’Hybrid atteint toute sa grâce.

20150118_059

20150118_060

Pascal n’était pas en reste avec son grand Wala XL lors de la session de monofil.

20150118_066

20150118_067

20150118_068

Une belle après-midi qui s’acheva avec la remise des prix.

20150118_200

20150118_211

1969128_685581831561757_3042248627797477645_n

A l’année prochaine !

Animation Over The Top répétable

Dans un billet précédent je montrais que l’over the top (OTT) brisait la symétrie de la révolution circulaire et rendait impossible la répétabilité de la figure. En effet le pilote se décale d’un côté et donc ne se retrouve pas dans la position initiale (pilote + CV). On le voit bien dans cette animation:

Ayant pour idée de rendre répétable la figure en y introduisant aucune nouvelle figure, j’arrive à mes fins en faisant 2 OTT sur des révolutions inversées:

La dossier complet sur la page consacrée à l’over the top

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 409 autres abonnés