Manneville-la-goupil

En cette fin de saison des festivals de l’été, j’ai choisi de faire une avant dernière étape en Normandie. Le club Soif de vent organisait ce dimanche sont premier festival à Manneville-la-goupil.

image

Arrivé à sur le coup de 10h30 je venais de me prendre une averse sur l’autoroute et le ciel était encore bien menaçant.

image

Les cerf-volistes avaient commencé à arriver et le ciel prenait des couleurs.

image

Donc mon petit abris de plage s’installa également au bord du terrain délimité pour les pilotables.

image

Les 2 averses qui suivirent me donnèrent bien raison de m’équiper ainsi. Mon abris accueillit également les affaires de ceux qui n’avaient pas de tentes.

image

Le vent rafaleux et soutenu ne permit de sortir que mon semi-ventilé qui fut bien limite. Vivement que j’acquière un ventilé.

image

image

Ce fut un festival qui me permit de retrouver les cerf-volistes vus à Cayeux, Grand-fort-philippe ou Marcollin. Le monde du cerf-volant est petit.

image

L’après-midi un soleil généreux illumina Manneville-la-goupil mais le vent trop fort et mal equipé que j’etais me donna pas mal de fila à retordre.

image

image

Mais une bonne impression que cette journée à Manneville-la-goupil.

Juste pour le plaisir….

Posté avec WordPress pour Android

Un petit air de déjà-vu

Après la Faranvol il y a 3 semaines où le vent (très) fort me faisait regretter de ne pas avoir de ventilé je fis une sortie cette après-midi sur mon spot de Draveil.

image

Le vent était annoncé en plage haute de mon barresi standard alors pour le plaisir j’ai sorti mon semi-ventilé.

image

Une petite difficulté qui me donna une ou deux marches de la honte. Il faut dire que le vent n’était pas exactement orienté nord-sud mais venait un peu par l’ouest et comme le terrain est un peut orienté à l’est, le résultat c’est un vent qui vient des arbres….brrrrr pas terrible.

image

Mais bon, un peu de sport ne fait pas de mal…. juste pour le plaisir !

Posté avec WordPress pour Android

Faranvol 2016

2e Festival nuit dehors de mon périple cerfvolistique, la Faranvol en est à sa 19e éditions en 2016. Parti tôt sous un e chaleur indescriptible je suis arrivé à 13h15 sur le site guidé par la vue des cerfs-volants dans le ciel et le parcours fléché.

image

Les festivaliers arrivés la veilles étaient déjà là. J’ai rencontré belote13 du forum aufilduvent qui m’avait reconnu. Avec son accent du sud qui me rappelle mon année d’étude à Marseille je me sentais comme en vacances.

image

Il m’invita à rejoindre la tente et j’ai mangé un morceau avec l’équipe de copains cerf-volistes déjà présents.

image

J’y ai également rencontrer flen42 autre forumiste de aufilduvent qui s’est fait connaître par ses constructions expérimentales de 4 lignes très originales. Il n’y a pas que le revo dans la vie….

image

Certes mais globalement le revo est à mon avis la solution qui donne le meilleur résultat en terme de maniabilité. Flen42 m’a également fait essayer un 2 lignes et…. je suis une quiche !

Le vent de samedi était horrible pour moi. Trop de vent pour mon semi-ventilé fait maison. Mais faute de mieux il m’a fallu m’en contenter.

image

Et comme il m’a été pratiquement donné, je pouvais risquer à l’abîmer dans les souches de maïs. Un champs même coupé n’est pas de la pelouse.

image

Aie ça fait mal au spi.

Il a fallut laisser le terrain central dans l’après midi puisqu’il y avait une manche qualificative du championnat lors de ce festival. Tant mieux car la chaleur rendait la session quelque peu pénible. C’était l’occasion de se balader du côté des monofils et jardin du vent.

image

image

En fin de journée l’heure de l’apero fut le moment de convivialité que j’aime dans ces festivals.

image

Ce fut l’occasion de recroiser des gens vus à l’estivol et ces 2 là que j’appelle amicalement les 2 acolytes de l’Est et que croise et recroise sur les festivals.

image
Je vous avais dit que je la mettrai !

Le lendemain matin après une nuit dans le champs sous la tente, le vent semblait s’être assagit.

image

J’ai sorti le barresi standard… mmmmmmh c’est le seul que j’ai de barresi 1.5 de toute façon. Puis le vent repris de la vigueur me faisant ressortir le semi-ventilé.

Manche qualificative oblige le terrain fut de nouveau réquisitionné pour les compétiteurs. Je suis allé me fondre dans le public pour regarder les séries. Je dois avouer que c’était pas mal bien que j’ai horreur de la compétition. Peut-être que maintenant j’apprécie ce que font les pilotes en 2 lignes parce que j’y comprends quelque chose depuis que je me suis mis au cerf-volant.

Les copains de l’Est avaient réussi à mettre en l’air leur nouvelle pieuvre.

image

Momentanément car Eole avait ses caprices.

Même la grosse raie n’a pas pu rester en l’air longtemps.

image

Le clou de cet Estivol fut pour moi le vol  en équipe.  J’adore ça. Samedi je me suis incrusté avec les 2 lignes lors du megateam d’une dizaine de cerf-volant. Dimanche une petite équipe de 4-5 revo se constitua et j’ai pu ainsi revivre les sensations du vol en team.

Sur un festival le vol en équipe est très apprécié du public et ne nécessite que peu d’entraînement collectif. Juste quelques figures de base que l’effet du nombre embellit.

Je suis bien content de cette Faranvol. Une bonne ambiance y règne. A l’année prochaine j’espère … Juste pour le plaisir.

Posté avec WordPress pour Android