Un nouveau revo dans ma housse

Il me manquait un revo pour voler quand le vent forcit. J’ai eu l’occasion d’acquérir un semi-ventilé maison. Il s’agit d’une voile SLE montée en barre EXP avec une ventilation maison. 20150608_001 Après une première séance avec ce demi-ventilé, je constate que voler en ventilé nécessite un vent fort constant car quand il y a des chutes de vent, la ventilation a malheureusement un effet négatif: le CV tombe. A l’inverse quand je suis en pleine voile, je ne maîtrise les soubresauts du vent. 20150608_003 C’est tout de même une bonne acquisition, qui va me permettre de voler au delà de 16 mph sans me déboîter les épaules ! Juste pour le plaisir ….

Un B-Zen qui accuse le temps

Au profit d’une petit séance de revo, j’ai remarqué une trace du temps sur mon B-Zen. Une déchirure de la gaze du bord d’attaque. Oh mon dieu, une déchirure!

20150606_999

Passé l’émotion provoquée par la vue de cette blessure dramatique… j’ai commencé à voler en faisant attention au vent qui tel un bouc-émissaire n’est peut-être pas l’auteur de cet accident.

20150606_002

Finalement les avis glanés sur le forum aufilduvent me permis de désigner un autre coupable. Le rangement du CV: ne pas mettre les barres dans le CV quand on l’enroule. On peut même le réparer avec du fil et une aiguille ou bien le faire réparer dans un magasin de cerf-volant. Au prix où coûte un B-Zen, une réparation n’est pas superflue !

Mon Barresi présente également cet outrage du temps, en plus petit mais ça commence. C’est là vie, le plaisir de voler reste. Réparer ou laisser le temps faire son œuvre, qu’importe. Juste pour la plaisir !

20150606_005

Bray-dunes, le festival qui monte

2e escale de cette année 2015, le festival de Bray-dunes organisé par le club local (le vent de bray-dunes), la mairie et cerf-volant service, est une manifestation qui monte avec la reprise du défunt Stellamania qui se tenait à Stella-plage. Il faut maintenant se rendre à Bray-dunes du 22 au 25 mai.

Arrivé vendredi soir bien trop tard pour aller voir quoi que ce soit, c’est samedi, le lendemain, que je me suis rendu sur le site. Le temps était plutôt mauvais car nuageux et très venteux.

20150523_011

Le vent capricieux laissait parfois les grosses structures gonflables sur le sol.

20150523_004

Mon Barresi ne resta pas longtemps en l’air et regagna son sac à l’heure du déjeuner pour ne plus le quitter de la journée.

20150523_003

L’après-midi était toujours aussi exécrable niveau météo; Du gris, du vent, et du vent, trop de vent pour moi. L’occasion de faire une petite ballade sur la digue.

20150523_012

20150523_013

20150523_014

20150523_015

heureusement que l’école de pilotage tenue par le cub Miztral m’a permis de voler un peu avec en revo EXP transformé en ventilé.

20150523_173028

Et de jouer à  l’initiateur aussi !

20150523_173115

20150523_173253

La journée du dimanche fut totalement différente avec du soleil et un petit vent le matin. L’occasion rêver de sortir mon B-Zen me disais-je.

Sur le site, Pascal était en train de faire du monofil avec son Wala XL !

20150524_003

Le vent faible ne permettait de mettre en l’air que des grands cerf-volant ou les voile légère comme les Nasa Wing.

20150524_006

Mmmmmm mon B-Zen à Bray-dunes…..

20150524_008

… source de plaisir, devrait être remboursé par la sécurité sociale.

20150524_010

20150524_011

L’après-midi alors que le concours de freestyle battait son plein, je remarquai, enfin, un « révoliste » sur la plage, un loustik. Ça tombe bien car le freestyle ce n’est pas mon truc. Je vais récupérer mon Barresi et surprise: on a été rejoins par 2 autres pilotes.

20150524_160717

20150524_160935

Puis un autre pilote anglophone est venu se joindre à nous mais cette équipe improvisée brillait par son manque d’homogénéité de niveau.

20150524_161355 (1)

Ah où sont passés les pilotes de Revo à ce Bray-dunes ? j’ai trouvé: ils sont ici:

20150524_013

Espèce en voie de disparition ?

Eurovolies 2015

Un festival de cerf-volant en pleine terre à Viller-lès-Nancy qui en est à sa 19e édition cette année, L’Eurovolies ouvre mon parcours de festival cette année.Organisé par le club estair ce festival s’est déroulé du samedi 11 au dimanche 12 Avril.

Arrivé le samedi vers midi au bout de presque 4 heures de route, j’ai eu le temps de constater que la météo n’allait pas être favorable. Le ciel gris persistait sans espoir d’éclaircie.

20150411_002

Mais qu’importe le vent était bien là, voir même un peu trop. « Dis Père Noël pourrais-je avoir un ventilé si je suis sage ? » Sur le terrain j’ai remarqué un CV au motif bien connu: celui des coléoptères. Il s’agissait de Quad Kite.

20150411_007

Ça fait du bien de retrouver le plaisir de voler après plus de 3 mois d’arrêt. Dans ce vent un peu trop fort pour moi, le début était un peu difficile, mais bon, ça revient vite: kiss

20150411_010
Beaucoup de cerf-volant en l’air en cette journée maussade mais venteuse

Le vol solo c’est bien, à deux c’est mieux et à plusieurs encore mieux. Plusieurs pilotes 4 lignes étaient présents dès samedi.

20150411_024

Si le public avait préféré rester au chaud le samedi, le dimanche l’eurovolies a fait le plein. En effet le soleil était au rendez-vous…

20150412_038
20150412_037
20150412_036… mais Eole était parti se reposer, ce qui m’a permis de sortir le B-Zen !

20150412_002
Le classique lâcher de bonbon s’est tenu dans des conditions difficiles vu le manque de vent mais les enfants ont pu faire le plein de friandises (distribuées !)

20150412_045La difficulté était encore plus grande pour les grandes structures et il a fallu courir:

20150412_047Les nasa wing s’en sortent plutôt bien même quand le vend est faible tandis que pour le pilote de la voile de traction se fut un challenge… sportif.

20150412_027Il y eut plusieurs  combat de Rokkaku. C’est un spectacle fort amusant quand il y  a beaucoup de CV en compétition.

20150412_039Bilan de la ballade: l’occasion de rencontrer un ou deux pilotes de 4 lignes. Peut-être qu’il aurait fallu prévoir un vrai mega team. L’expérience montre que cela ne s’improvise pas car la position des pilotes dans le train est fonction de leur expérience. Malheureusement le CV 4 lignes manquent de pilote en France :-( Pour le reste : démos 2 lignes, combats de rokkaku, animation de Nasser Volant, le spectacle était assuré. Content d’avoir découvert l’Eurovolies.

Séance B-Zen humide à Draveil

Les prévisions de vent sont vraiment peu fiables. Annoncé pour 6-10 mph de Nord-Ouest, finalement je constatais un petit… 0 voire 1 mph de Sud-Est !!!!! La configuration des lieux était peut-être pour quelque chose mais tout de même, c’est la première fois que je me retrouvais avec un tel écart entre la réalité et les prévisions.

20150125_001
la lac était par endroit gelé en surface

Moi qui avait peur devoir batailler avec mon Barresi en 3 plumes (je ne l’équipe jamais des 2 plumes), j’ai bataillé avec le B-Zen. Le vent faible m’a permis de faire quelques 360 en courant et même en marchant ! Cela m’a d’ailleurs donné une petite frayeur. En salle en maîtrise bien les distances mais en extérieur avec des lignes de 37 m et des poussières, on a vite fait de mal estimer la distance qui sépare le CV des obstacles. C’est ainsi que mon B-Zen est resté accroché à un arbre. Dommage je n’ai pas eu le réflexe de prende une photo. Heureusement qu’il n’était pas bien haut perché et en faisant un petit saut je l’ai récupéré. Ca me servira de leçon !

20150125_004
J’ai failli le perdre…

Une séance sportive mais adaptée à la température proche de zéro. D’abord consacré au vol en plané, à grand renfort d’abandon et de reprise de terrain. Perte de terrain surtout ! Je voyais mon piquet orange s’éloigner, s’éloigner et ne plus revenir jusqu’à la prochaine marche de la honte. Puis, à la faveur d’un petit souffle salvateur ou est-ce à cause de l’expérience qui rentre, j’ai réussi à faire voler le B-Zen bien droit (à 90°) par moment en gardant la pression. Donc du pure plaisir….humide ! En effet le givre sur l’herbe se transforma en eau avec la monté de la température et une fois le pantalon bien trempé, il était temps de rentrer.

20150125_003
Le givre sur l’herbe qui se transforme en eau

Juste pour le plaisir….

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 423 autres abonnés