Manche Indoor de Moissy

Originally posted on Cramayailes:

Cramay’ailes organise le 15/11 et  16/11 prochain une manche indoor

Affiche  challenge indoor 2014

Le samedi

14h00 Ouverture au pilotes

14h à 17h vol libre

17h00 figure imposée

Show pour le public

Dimanche 

09h30 ouverture au pilote

14h00 Ballet libre

17h00 Tombola

Nous pouvons réserver l’hébergement pour ceux qui le souhaite. Envoyez-nous alors la somme de 5€ par personne. Prévoir sac de couchage attention places limités.

Merci de mettre à vos agenda le challenge de cerf-volant  indoor la manche de Moissy si vous souhaitez y participe merci de renvoyer un mail sur contact@cramayailes.fr

Voir l'original

Découverte du spot de Longjumeau, spot de rencontre

Invité à une session session de Révo à Draveil, je suis finalement allé à Longjumeau. Ce fut l’occasion de tester ce spot que j’avais repéré quelque mois plus tôt.

 

20140831_001 20140831_002

Le vent était plutôt faible avec des passages forts. La grande surprise fut de constaté que l’endroit est « très » fréquenté par les lucanophiles  comparé à Draveil. Il y avait un pilote de 2 lignes et 2 pilotes de 4 lignes en plus de mon comparse et moi. Le terrain  qui parait grand ne peut en accueillir plus. Une bonne séance à voler avec un acolyte… juste pour le plaisir !

Mojo is back again

Mon premier 4 lignes c’est offert une petite virée dans les nuages. En le mettant en l’air j’avais l’étrange sensation de piloter un CV incontrôlable. Bon sang qu’il est sur-vireur ! Je comprend maintenant pourquoi en passant au Revo Barresi j’avais l’impression que ce dernier n’avait pas de répondant. Je devais jouer beaucoup plus avec les poignées pour le mettre en mouvement. Je pense donc que le Mojo est un CV intéressant, pour celui qui veut bien persévérer, car une fois que l’on arrive à stabiliser cette machine, passer au Revo est un jeu d’enfant… juste pour le plaisir !

20140830_015 20140830_003

Séance shooting à Lisses

Mon Barresi était de sortie à Lisses. En effet, le vent était au dessus de ce que peut supporter le B-Zen et relativement constant. Une bonne séance de vol s’annonçait.

Comme j’avais sous la main des photographes amateurs, j’ai pu improviser une séance de shooting. Ce qui me permit d’avoir des prises de vue du cerf-volant en vol et d’avoir le pilote sur la photo en même temps.

Je ne boudais pas mon plaisir de prendre la pose et de voler.

Avoir un photographe permet d’obtenir des vues variées et rapprochées du cerf-volant.

C’est l’occasion de voir de près la fameux effet poche du revo Barresi, qui se crée quand le CV est en pression. Bien entendu c’est plus facile à obtenir quand il y a plus de vent.

20140819_045

20140819_057

20140819_085

Séance de shooting, shoot, foot. Le Révo est un cerf-volant de précision mais peut-il jouer au foot ? Non car le ballon est trop lourd…

20140819_025

20140819_040

Pour conclure cette séance de shooting, un dernier gros plan:

20140819_075

Juste pour le plaisir  !

Journée mondiale du cerf-volant

Initiative heureuse la journée mondiale du cerf-volant relayée par le forum indépendant au fil du vent, se tenait également à Draveil. A vrai dire je n’étais plus motivé à me rendre à la base de loisirs car la veille j’avais pris ma dose de vent à Lisses mais comme j’avais dis que j’y allais sur la carte google de la journée mondiale du CV je devais donc tenir parole.

Le vent faible m’a permis de sortir le B-Zen…

20140816_001

… rejoint ensuite par le barresi STD à la faveur d’un vent forcissant.

20140816_003

Mais comme le soulignait un commentaire sur le forum au fil du vent: personne à l’horizon, à part un petit planeur en polystyrène lancé à la main. Ce dernier avait du mal à voler car il était lancé sous le vent (dans le sens du vent). Je conseillai de le lancer face au vent et mon conseil eut un effet immédiat/ tout comme les avions que l’on voir décoller d’Orly: face au vent c’est mieux !

Petite photo clin d’œil  au commentaire du forum:

20140816_004

Juste pour le plaisir !

Cervo-pluie

Que ce passe-t-il quand météo prévoit une ondée en fin de séance ? On ne se dit que l’on va plier bagage avant l’arrivée de la pluie mais absorbé par le vol on oublie de s’arrêter à temps !

Aujourd’hui le vent était meilleur que la dernière fois. Bien orienté, plein nord, pas de rafale du simple ou double. Un régal, plutôt rare à Draveil. Le « tractiste » était même revenu et il a pu s’en donner à cœur joie.

Puis arriva le moment ranger mais j’ai voulu prendre encore l’air. Bon sang que le vent était bon, je n’allais pas bouder mon plaisir. Le cerf-volant 2 lignes blanc et bleu était même apparu en fin de séance. Mais quand le ciel s’assombrit de manière inquiétante, j’ai plié le sac. Trop tard…. Une pluie fraîche me rinça de la tête aux pieds. La passion du cerf-volant ne doit pas faire oublier que c’est la météo qui commande.

Juste pour le plaisir !

Moins seul au monde

Hier, il était annoncé à Draveil entre 6 et 9 mph de vent orienté sud (vent du nord). Ne faisant pas la fine bouche, je me rends sur le spot.
En arrivant, quelqu’un passe devant moi en VTT et s’installe en plein milieu du terrain. Je me demane alors ce qu’il va faire quand il sorti une voile de traction.

Je me suis dis que j’allais être embêté par cet engin à l’opposé du pilatage tout en finesse d’un Revo. Heureusement que le vent annoncé était de mauvaise qualité avec des chutes, si bien qu’une voile de traction ne tient pas en l’air dans ces conditions. J’en ai profité pour fanfaronner « Le mien il vole, na na nère » et à cela j’eu comme réponse « Il est plus léger ». C’est là que j’ai compris que je tenais une occasion de faire découvrir le revo.

Non, cela n’a rien à voir avec la légéreté…. Mise en pression, angles d’incidence et différentiels, sont des notions inconnues des partiquants de voiles de traction. Mon apprenti « tractiste » voulu alors essayer mon Revo. J’hésitai un peu, car en générale, les amateurs de voile de traction sont…. comment dire, disons-le: des bourrins. Finalement après lui avoir prodigué quelques explications, je lui cédai les commandes.

Effectivement, il comprit rapidement son erreur de croire que tous les 4 lignes sont pareils. Le premier décollage (BA vers le haut) commença bien. Le Revo pris de l’altitude, puis il essaya de le faire virer pour le mettre sur le côte et le revo fini sa course BA au sol.

Il m’a semblé bien étonné, découvrait-il le Revo ? sans doute. J’étais en tout cas bien satisfait de le lui avoir fait découvrir…. juste pour le plaisir.